A Propos

Il m’a fallu des mois pour me décider enfin à écrire cette présentation. Par où devais-je commencer, quoi exprimer ?

Je ne sais que dire… Alors, je ne vous raconterai pas ce que j’ai pu faire pour devenir « Dame Nature » depuis presque neuf ans ou même « Métamorph’Oz » depuis peu… J’ai  juste envie de vous dire, que je suis en grande partie devenue ce que je suis, grâce à toutes les merveilleuses rencontres que j’ai pu faire, mais aussi les moins bonnes.

Je considère qu’à travers mon parcours, j’ai eu beaucoup de chance… certains de mes proches diraient que j’avais tous les facteurs pour « mal tourner », et ce, depuis dans mon enfance. Plus tard, adolescente, je fus considérée comme rebelle, mais toujours dans le respect des autres et de l’environnement… je plaidais toujours la cause du plus faible, cela vous rappelle des souvenirs, n’est-ce pas ? Oui, nous avons toutes et tous été des porteurs de rêves, d’idéaux et de belles aventures où les valeurs des chevaliers de la Table ronde primaient.

Pendant que je vous écris ces quelques lignes, la personne que je suis devenue se remémore ce qui a favorisé mon plus grand virage, mon changement de parcours…

En 1991, j’eus un accident qui me déclencha une prise de conscience. Je ressentis que chaque instant de ma vie était comme archivé par une présence invisible dont nous faisons tous partie. J’avais anticipé cet événement comme certains autres par la suite. Je saisis que tous mes actes, mes pensées et mes attitudes étaient comme recensés dans une vaste « bibliothèque » et que cela pouvait faire basculer la balance de l’équilibre dans le positif ou le négatif. Ce jour-là, je compris que le reste de ma vie je le souhaitais différent, voire meilleur…

Nous sommes tous responsables de ce que nous disons et des choix que nous faisons, alors prenons en charge notre devenir et ce qui nous entoure. Fuyons la déresponsabilisation, je refuse de croire que tout est immuable et que les choses ne peuvent changer . Je pense que l’on peut toujours faire pencher la balance vers le positif. Je crois en l’humanité, la seule chose que nous devons faire, c’est de nous le rappeler… Alors j’essaie à mon échelle de le faire au quotidien avec la plus belle arme que nous avons tous : la compassion.

Pour une fois, je ne citerai pas mon auteur fétiche qui est monsieur Paulo Coelho… soit dit en passant, je serais honorée de le rencontrer et d’avoir une de ses dédicaces (à bon entendeur, mdr).

Je citerai cette merveilleuse femme que fut Simone Veil : « Les erreurs ne se regrettent pas, elles s’assument. La peur ne se fuit pas, elle se surmonte. L’amour ne se crie pas, il se prouve. » Je crois que cela fut ma ligne de conduite de toujours même sans connaître cette grande Dame à cette époque.

Je mis alors à disposition ce que j’avais au service des autres : mon intuition et mon écoute.

Je manifestais très tôt une grande curiosité pour le monde spirituel, car dès que quelque chose ne fonctionnait pas dans ma vie, je me disais qu’il y avait forcément une raison à comprendre et que peut-être, je devais modifier certaines choses dans ma façon d’agir afin que les choses soient conformes aux lois de l’Univers et surtout à ce que j’étais.

De plus, j’ai pu constater que tous mes soucis de santé traduisaient un dysfonctionnement émotionnel qui se répercutait inéluctablement sur mon corps. J’ai donc commencé par une école de naturopathie, puis de shiatsu traditionnel, j’ai appris à ressentir le corps à comprendre son langage etc. Et aujourd’hui, me voici en train d’écrire une présentation qui se voulait courte et je constate avec effarement que je remplis déjà une page… Je m’en excuse, alors pour terminer je dirais juste que, je fais ce que je fais aujourd’hui, parce que je souhaite vivre dans un monde où le respect de notre essence devait être notre véritable objectif.

Je vous souhaite un beau voyage sur le plan  de vol de votre vie. Laissez faire les turbulences et recevez les nombreuses occasions de célébrer la vie.

Prenez soin de vous.

Isabelle.